Chacun doit trouver son destin, mais si tu es perdu, regarde le ciel et laisse les étoiles guider ton chemin...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
• Les groupes des hybrides dociles et neutres sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
• Les hybrides mythiques ne sont plus acceptés non plus. Merci de privilégier les maîtres et maîtresses.

Partagez | 
 

 Armin T. Mechtcherski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Messages : 19
Date d'inscription : 30/10/2014
avatar
Admin
Admin

MessageSujet: Armin T. Mechtcherski   Mar 11 Nov - 15:40



It's dangerous to go alone, take this !

 

Informations

Nom : Goldsmith
Prénom : Armin, Thelma / Nirvana
Surnom : Zelda est son nom de scène
Age :  33 ans
Sexe :  Féminin
Orientation Sexuel :  Bisexuelle, sans préférence pour l'un des deux sexes bien qu'elle est eu plus d'expériences homosexuelles.
Statut Social (hum):  Moyenne, elle vit bien sans rouler sur l'or malgré ce qu'elle laisse penser.
Métier (hum): Chanteuse américaine / rappeuse. Elle est aussi dessinatrice de doujins R18 à ses heures perdues.
Race (hyb) : /
Groupe : Maîtresse neutre
Autre : Elle est d’origine allemande mais possède la nationalité russe. Elle a appris l’allemand et le russe en même temps, du coup elles les considèrent toutes les deux comme ses langues maternelles. Elle parle couramment anglais suite à des études passées en Angleterre. Son français reste correct malgré son accent allemand (bien que beaucoup trouvent qu’il s’agit d’un mix entre l’allemand et le russe) qui lui enlève toute crédibilité. Elle chante en anglais et en allemand vu qu’il s’agit des seules langues où elle n’a pas vraiment d’accent. Elle évite le russe mais cela ne la dérange pas.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum :  Ecrire ici
Comment le trouve-tu :  Ecrire ici
Des idées pour l'améliorer ? : Ecrire ici
Tes disponibilités : Ecrire ici
Les codes du règlement (5 parties):  Ecrire ici
Surnom/Puf :  Ecrire ici


Physique
10 lignes mini
Ecrire ici votre description physique, n'hésitez pas à dire des détails si vous avez du mal, votre avatar doit bien sûr correspondre à votre personnage.
Caractère
Tu l’as vois arriver, avec son air de petite sainte nitouche, son sourire innocent et presque aguicheur sur le coin des lèvres. De quoi faire craquer la plupart des jeunes hommes à la recherche de l’âme sœur, sans se douter de la suite. Armin n’est pas ce genre de jeune fille encore prude et pure comme on les aime, celles toutes naïves et gentilles croyant encore au grand amour malgré leurs jeunes aventures hasardeuses. Armin c’est plutôt l’être paradoxal par excellence. Les gens vous diront qu’une s’agit d’une jeune demoiselle mignonne, souriante, joyeuse et extrêmement aimable et polie. Certes, mais c’est simplement l’impression qu’elle souhaite donner jusqu’au-devant de son pallier. Ont peu venir lui demander de l’aide, elle sera toujours là pour les autres, aidant la petite mamie à remonter ses courses ou à tuer la grosse araignée du duo mère / fille terrorisées. C’est un peu l’aide quotidienne du petit immeuble où elle habite. Juste … c’est souvent à contrecœur. Armin n’est pas vraiment gentille, c’est juste l’image qu’elle se donne pour faire bonne impression, mais ce n’est pas pour ça qu’elle agit en vérité comme la pire des salopes. Juste un petit mixe des deux, tantôt trop gentille, tantôt trop conne.

C’est juste une paresseuse incomparable, vivant dans un tout petit appartement, ou plutôt … dans ce qui lui sert de chambre. Un lit simple, rempli de fringues sales et propres, refusant de faire la lessive, tombant en rade de nourriture parce qu’elle ne s’est pas levée faire les courses, en panne de piles ou de stylos. Voir même d’électricité lorsque les factures se perdent dans toute cette merde.

Armin, c’est juste qu’elle n’est pas forcément débrouillarde. Vivant telle une ermite, entourée de ses doujins classés R18, entre ses piles de jeux vidéo et de mangas aussi divers que variés. La « no-life de lvl 100 » comme elle se décrirait. Bordélique, absolument pas féminine et totalement dépravée, la décoloré se fiche des valeurs normales de la vie, laissant passer les jours telle une marginale sans prendre la vague des gens de son âge, souhaitant juste profiter un peu de cette vie en solitaire avant de fonder une famille.

Elle reste malgré tout sociable, lorsqu’elle ne sort pas dehors squatter les salles d’arcanes pour se ruiner et battre le high score ou les bars lors de ses concerts. Joviale, souvent de bonne humeur, joueuse, attentive, elle amène la joie de vivre là où elle va et montre une image positive d’elle-même. Rigolant toujours pour un rien.

Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’Armin est égoïste, radine et potentiellement mauvaise. Capricieuse, gâtée et puérile, elle veut toujours tout, quand elle veut et où elle veut, râlant jusqu’à l’obtenir, maniaque et voulant les choses à sa façon, elle est tout à fait capable de faire retarder toute une représentation parce que l’enceinte gauche n’est pas à sa place.

Malgré ce caractère de sale gosse et son côté encore enfantin, l’allemande n’est pas à prendre à la légère, elle peut se montrer très fourbe, sournoise, intelligente et vive d’esprit. Elle est par contre extrêmement collante et tactile, se collant toujours aux autres, réclamant des gestes d’affections ou des remarques positives faisant monter son égo déjà bien développé.

Son comportement vis-à-vis des hybrides ne semble pas vraiment différent, elle les placent au même point que les humains mais ce n’est pas pourtant qu’elle leur mène la vie facile, sauf qu’elle agit de manière inconsciente … faut juste pouvoir supporter ce rat d’égout …


Histoire
Elle vivait dans un monde factice, où rien ne semblait réel, où elle était protégée, dont elle ne pouvait se délivrer.  Toujours surveillée, espionnée, dorlotée, chouchoutée. Elle était l’enfant reine de la maison, celle à qui l’ont offrait tout, qui pouvait tout faire,  qui était capable de tout.

Du moins, c’était ce qu’elle aurait dû être. Une enfant gâtée, pourrie jusqu’à l’os dans une famille allemande trop riche. Née d’un père chef d’entreprise et d’une mère mannequin, Adelaide Gwendolyne von Weiberg avait déjà sa vie de tracée, auprès des plus grands, lui promettant un avenir grandiose au sein du cinéma ou de la musique, faisant d’elle la petite bimbo et star de demain.

Sauf qu’Adelaide, ce n’est rien de tout ça. C’est une enfant dérobée, volée, kidnappée. Elle n’a jamais connue ses véritables parents, éloignée d’eux l’année même de sa naissance suite à une agression dans le domaine familiale. Le domaine Von Weiberg fut attaqué un soir d’orage par un groupe de branleurs à la recherche d’argents, dérobant la plupart des objets de valeurs en plus du nourrisson, jurant la demande d’une rançon pour récupérer leur petite poupée.

Mais ce fut la dernière fois où ils purent poser les yeux sur leur nourrisson.
« Malgré une rançon versée, Adelaide Gwendolyne von Weiberg n’a pas retrouvé son foyer » annonçaient les journaux, laissant l’image des deux parents en pleurs, suppliant les agresseurs de leur rendre leur enfant et malgré les recherches actives de la police allemande, l’enfant restait introuvable. Ils n’avaient retrouvé que cinq coupables sur les six après six ans de recherches, les empêchant de poursuivre leur enquête pour punir convenablement la totalité des coupables.

Ils étaient tous de nationalité allemande d’après le rapport écrit par le chef des opérations, sauf celui encore en liberté, il était le plus jeune de la bande et semblait provenir de Russie au vu de son accent, un dénommé Adrian âgé de dix-neuf ans à l’époque et déjà connu des services de police pour vols, agressions et dégradation sur la voie publique. Il était déjà reparti d’où il venait en trahissant ceux qui l’accompagnait, dérobant argent amassé et enfant.

L’annonce arriva en Russie, affolant leur peuple russe de cette atroce nouvelle. Qui était capable de kidnapper un pauvre bébé pour le traîner loin de ses parents sans leur redonner après tant d’années ? Dans quel but ? La pauvre petite devait maintenant avoir sept ans et vivre une vie bien trop difficile pour une enfant de son âge.
Du moins, c’était ce que voulait laisser entendre la télévision, traitant cet Adrian de tous les noms, alourdissant son casier, faisant de lui un monstre. Pourtant tout semblait se passer pour le mieux, Adelaide se portait au mieux de sa forme, vivant une vie tranquille dans un village perdu au milieu de nulle part, en compagnie de son père protecteur et dévoué, faisant tout son possible pour faire de sa vie un rêve.

Aelaide n’existait plus, Armin Thelma l’avait remplacé, laissant place à une adorable gamine de sept ans, vivant une vie normale, dans une maison normale, bien qu’elle n’est pas de mère mais juste une domestique. Elle était première de la classe, la plus mignonne et la plus aimée, celle avec qui les autres voulaient jouer et avoir comme amie, celle dont les garçons tombés amoureux à cause de ses adorables bouclettes dorées et ses grosses billes bleues. Armin s’était le trésor de son père,  un homme d’apparence imposante et lugubre, cachant un lourd passé et qui inquiétait parfois les maîtresses du primaire. Il leur disait quelque chose, mais personne ne se souvenait de l’endroit exact où elles avaient pu le croiser. Et sa fille semblait si épanouie que leur impression négative s’envola vite.
Adrian Valerian Mechtcherski était toujours en liberté, maintenant âgé de vingt-six ans et devenu « père ».  Il s’était nommé ainsi, éduquant celle qui l’avait suivi sans se demander pourquoi ils n’avaient aucune ressemblance, pourquoi les gens les regardaient bizarrement et pourquoi elle n’avait pas de maman. Adorant ce père factice qui l’avait enlevé de cette richesse infinie dont elle aurait pu bénéficier.

Mais tout avait été si vite, il n’avait pas résisté à ce regard et à cette détresse d’il y a six ans, lorsqu’elle s’est mise à pleurer dans son couffin, appelant à l’aide le premier se présentant devant elle. Ses compagnons avaient trouvé l’idée de la rançon intéressante, et ils l’ont arraché à ses parents, ne rendant jamais ce poupon valant des millions.

Sauf qu’ils ont voulu s’en débarrasser, la jetant dans le premier fossé sans savoir si elle était encore en vie, ou la laisser crever dans une maison abandonnée, pour ne plus l’avoir dans les pattes et s’en sortir riches. Adrian n’avait pu supporter ce comportement, embarquant la petiote et l’argent sans demander son reste, retournant vers son pays natal où il pouvait s’occuper de cet enfant sans problèmes. Il lâcha tout, fuyant dans cette contrée perdue où personne ne pouvait le contraire.

Armin a grandie avec cette présente masculine au quotidien, en compagnie de la jeune domestique allemande qu’avait engagé Adrian pour s’occuper plus « convenablement » de sa fille, c’est ainsi qu’Armin commença à apprendre sa deuxième langue qui lui était inconnue.

Voguant entre le russe de son père et l’allemand de ce qu’elle considéra comme sa sœur, arrivant au collège sans problème, se la frimant déjà avec ses deux langues, avec ses connaissances et son intelligence. Avec ses boucles d’or et ses joyaux bleus détruisant toute la possible concurrence qu’elle avait avec les autres filles. Armin était la favorite, l’inaccessible petite-copine surprotégée par son paternel, traité comme un doux joyau qui pouvait se briser au moindre instant et vous filer entre les doigts.

Son arrivée au lycée bascula sa petite existence, Adrian décida de retourner en Allemagne pour régler quelques petites affaires, traînant la jeune femme de quinze ans avec lui, l’envoyant faire sa première année dans un lycée réputé d’Hambourg. La jeune allemande laissa ses notes chuter, trouvant refuge sur son ordinateur où elle se trouva une passion lui prenant la plupart de son temps libre : Le chant. Elle délaissa tout, loupant ses études, laissant tout de côté pour cette passion qui l’emmena bien plus haut qu’elle l’aurait souhaité.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Admin le Jeu 13 Nov - 6:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pocket-monsters.forumactif.fr
Admin
Messages : 19
Date d'inscription : 30/10/2014
avatar
Admin
Admin

MessageSujet: Re: Armin T. Mechtcherski   Mer 12 Nov - 22:11



It's dangerous to go alone, take this !


Informations

Nom : Mechtcherski
Prénom : Armin, Thelma
Surnom : Zelda est son nom de scène, mais les gens ont l’habitude de la surnommer Blaze en rapport avec le personnage principal de ses doujins.
Age : 29 ans
Sexe : Féminin
Orientation Sexuel : Bisexuelle, sans préférence pour l'un des deux sexes bien qu'elle est eu plus d'expériences homosexuelles
Statut Social (hum): Entre mauvaise et moyenne, elle pourrait avoir un peu plus d'argent mais elle dépense tellement qu'elle ne finit presque pas ses mois.
Métier (hum): Chanteuse (elle chante du rock et de la pop, mais sa prédilection reste le rap) et dessinatrice de doujins (yuri). Elle semble reconnue en Allemagne et en Angleterre où elle a longtemps fait la une des journaux, mais sa popularité en France est proche de zéro, débutant juste sa carrière indépendante dans la rue ou des petits bars.
Race (hyb) : /
Groupe : Maîtresse neutre
Autre : Elle est d’origine allemande mais possède la nationalité russe. Elle a appris l’allemand et le russe en même temps, du coup elles les considèrent toutes les deux comme ses langues maternelles. Elle parle couramment anglais suite à des études passées en Angleterre. Son français reste correct malgré son accent allemand (bien que beaucoup trouvent qu’il s’agit d’un mix entre l’allemand et le russe) qui lui enlève toute crédibilité. Elle chante en anglais et en allemand vu qu’il s’agit des seules langues où elle n’a pas vraiment d’accent. Elle évite le russe mais cela ne la dérange pas.

Derrière l'écran

Comment a-tu découvert le forum : Ecrire ici
Comment le trouve-tu : Ecrire ici
Des idées pour l'améliorer ? : Ecrire ici
Tes disponibilités : Ecrire ici
Les codes du règlement (5 parties): Ecrire ici
Surnom/Puf : Ecrire ici


Physique
10 lignes mini
Ecrire ici votre description physique, n'hésitez pas à dire des détails si vous avez du mal, votre avatar doit bien sûr correspondre à votre personnage.
Caractère
Tu l’as vois arriver, avec son air de petite sainte nitouche, son sourire innocent et presque aguicheur sur le coin des lèvres. De quoi faire craquer la plupart des jeunes hommes à la recherche de l’âme sœur, sans se douter de la suite. Armin n’est pas ce genre de jeune fille encore prude et pure comme on les aime, celles toutes naïves et gentilles croyant encore au grand amour malgré leurs jeunes aventures hasardeuses. Armin c’est plutôt l’être paradoxal par excellence. Les gens vous diront qu’une s’agit d’une jeune demoiselle mignonne, souriante, joyeuse et extrêmement aimable et polie. Certes, mais c’est simplement l’impression qu’elle souhaite donner jusqu’au-devant de son pallier. Ont peu venir lui demander de l’aide, elle sera toujours là pour les autres, aidant la petite mamie à remonter ses courses ou à tuer la grosse araignée du duo mère / fille terrorisées. C’est un peu l’aide quotidienne du petit immeuble où elle habite. Juste … c’est souvent à contrecœur. Armin n’est pas vraiment gentille, c’est juste l’image qu’elle se donne pour faire bonne impression, mais ce n’est pas pour ça qu’elle agit en vérité comme la pire des salopes. Juste un petit mixe des deux, tantôt trop gentille, tantôt trop conne.

C’est juste une paresseuse incomparable, vivant dans un tout petit appartement, ou plutôt … dans ce qui lui sert de chambre. Un lit simple, rempli de fringues sales et propres, refusant de faire la lessive, tombant en rade de nourriture parce qu’elle ne s’est pas levée faire les courses, en panne de piles ou de stylos. Voir même d’électricité lorsque les factures se perdent dans toute cette merde.

Armin, c’est juste qu’elle n’est pas forcément débrouillarde. Vivant telle une ermite, entourée de ses doujins classés R18, entre ses piles de jeux vidéo et de mangas aussi divers que variés. La « no-life de lvl 100 » comme elle se décrirait. Bordélique, absolument pas féminine et totalement dépravée, la décoloré se fiche des valeurs normales de la vie, laissant passer les jours telle une marginale sans prendre la vague des gens de son âge, souhaitant juste profiter un peu de cette vie en solitaire avant de fonder une famille.

Elle reste malgré tout sociable, lorsqu’elle ne sort pas dehors squatter les salles d’arcanes pour se ruiner et battre le high score ou les bars lors de ses concerts. Joviale, souvent de bonne humeur, joueuse, attentive, elle amène la joie de vivre là où elle va et montre une image positive d’elle-même. Rigolant toujours pour un rien.

Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’Armin est égoïste, radine et potentiellement mauvaise. Capricieuse, gâtée et puérile, elle veut toujours tout, quand elle veut et où elle veut, râlant jusqu’à l’obtenir, maniaque et voulant les choses à sa façon, elle est tout à fait capable de faire retarder toute une représentation parce que l’enceinte gauche n’est pas à sa place.

Malgré ce caractère de sale gosse et son côté encore enfantin, l’allemande n’est pas à prendre à la légère, elle peut se montrer très fourbe, sournoise, intelligente et vive d’esprit. Elle est par contre extrêmement collante et tactile, se collant toujours aux autres, réclamant des gestes d’affections ou des remarques positives faisant monter son égo déjà bien développé.

Son comportement vis-à-vis des hybrides ne semble pas vraiment différent, elle les placent au même point que les humains mais ce n’est pas pourtant qu’elle leur mène la vie facile, sauf qu’elle agit de manière inconsciente … faut juste pouvoir supporter ce rat d’égout …


Histoire
20 lignes mini
Ecrire ici votre histoire, n'hésitez pas à décrire le passé, l'enfance de votre personnage, décrire les personnages, les lieux...

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Elle s’approche de vous, vous complimente et vous charme avant de vous filer entre les doigts, telle une poupée inaccessible et intouchable. «
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pocket-monsters.forumactif.fr
 

Armin T. Mechtcherski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les perles en tout genre
» Shimeji
» Armin Beauffort
» Armin Edelstein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pocket Monsters :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-